HOME PAGE       CAMELEON RECORDS

RETOUR PAGE THESAURUS VOLUME 2

BANDCAMP

STRYCHNINE

STRYCHNINE, au démarrage, c'est Kick au chant, David Doninska dit "Le Rouquin" et Jean-Pierre Sire aux guitares, Francis Tisné à la basse et Luc Madoror à la batterie. Ils viennent du même lycée et ont pour habitude de se retrouver pour répéter le soir dans une cave au cœur du vieux Bordeaux. Nous sommes fin 1976. Le groupe reprend "Dirt" et "No Fun" dans la plus pure tradition des formations des killers de Detroit. Très vite, un public de passionnés se presse à ce qui n'est pas encore tout à fait un concert mais qui est déjà plus qu'une jam. Alimentés en cassettes par un copain branché sixties US, les cinq kids tombent sur le "Strychnine" des SONICS – en 1976 ! - : Le nom de la formation est trouvé. A cette époque, tous les groupes de Bordeaux, en hommage aux STOOGES, choisissent un patronyme commençant par ST. A commencer par STRYCHNINE, mais aussi les STANDARDS, S.T.O., STALAG, STILETTOS, STAGIAIRES… Leur premier "vrai" concert, ils le donnent à la patinoire de Bergerac en février 1977 en première partie du TYLA GANG. Deux rappels, c'est le succès.

      

C'est l'époque du Dr. FEELGOOD, d'EDDIE & THE HOT RODS, de LITTLE BOB STORY et des festivals punk d'été en pleine forêt des Landes à Mont-De-Marsan. Ce festival de Mont-De-Marsan le 5 et 6 août 1977, c'est l'occasion rêvée de se faire connaître et nos cinq bordelais ne vont pas le laisser passer. La veille de l'ouverture du festival, les voilà au grand complet, chauffés à blanc par une tournée récente dans la région, qui se défoncent dans une boîte à deux pas de la ville. Première nuit de folie. Il y en aura plein d'autres. Le groupe joue devant un parterre composé des JAM, DAMNED et des HOT RODS. Dehors, les punks fraichement débarqués d'Angleterre, trouvant l'entrée trop chère, chargent la porte comme un seul homme. A l'intérieur, un mystérieux incendie ravage le matériel pendant que Kick le chanteur commence à se cogner avec CAPTAIN SENSIBLE des DAMNED.

 

Le combo est néanmoins en forme. Le lendemain pour ouvrir, officiellement cette fois, le festival par 40° à l'ombre, sous une bâche en plastique. La fin de l'année est entièrement consacrée à mettre au point les tous premiers morceaux originaux, entre deux tournées, car la réputation du groupe ne cessant de grandir, ils sont réclamés sur tout le territoire. C'est en 1978 qu'Oxygène, un label de Paris très impressionné par les performances scéniques de STRYCHNINE, passe commande d'un premier single. La formation enregistre dans un studio de la région parisienne. Le disque (OXY 15) comprend "Suspect" (paroles et musique de Kick) et "Rock'N'Roll" (Kick pour les textes, Tisné pour la musique). La production est frustre, bien dans la lignée des groupes durs de l'époque. La pochette est un sac poubelle plastique blanc barré par le nom du groupe en rouge de STRYCHNINE. Seul un petit dessin vient égayer le produit en bas à gauche : On y voit un petit bonhomme en train de pisser contre un mur. Le disque est tiré à 2000 copies, vendues en quelques mois. "Suspect" ressort peu de temps après sur la compilation LP "125 Grammes De 33 1/3 Tours" toujours du label Oxygène avec A TROIS DANS LES WC, ELECTROCHOC, SMILER, LA CAME AUX DAMELIAS

Mont-De-Marsan 2

 

Rien de nouveau question vinyle dans le courant de l'année, par contre un évennement considérable se produit quand STRYCHNINE se retrouve programmé pour trois dates en première partie de Jacques HIGELIN. Le premier de ses concerts a lieu à la foire exposition de Nancy. Entre le grand Jacques et le groupe, c'est le coup de foudre. A la même époque, Francis Tisné le bassiste est remplacé par Richard "Spleen" Brousse. Peu de temps après le concert de Nancy, Higelin rappelle STRYCHNINE et leur propose huit dates supplémentaires. Devenu la bonne fée des musiciens, il les présente à Laurent Thibault, le patron du studio d'Hérouville, qui produit leur deux nouveaux titres "Pas Besoin D'Etre Un Homme" et "Lâche-Moi" qui deviendra un classique du combo. STRYCHNINE décroche dans la foulée un contrat avec DiscAZ, la maison de disque d'Europe N°1 et le single paraît début 1980. Est-ce pour conforter les fans du groupe ? La pochette conserve l'esthétique "sac poubelle" de la livraison Oxygène : Pas de photo, aucun dessin, juste les deux morceaux et le nom de la formation en rouge sur fond blanc avec l'apparition de la calligraphie particulière du mot STRYCHNINE qu'on retrouvera sur toutes les productions de l amême période. Pour la petite histoire, le simple "Pas Besoin D'Etre Un Homme", chanson sur un jeune tapin, fait l'objet d'un concours du magazine Gai-Pied.Pour l'occasion, le groupe se fait photographier nu au-dessous de la ceinture sur un premier cliché et habillé au dessous sur un second. Règle du jeu : Rendre à chaque musicien du dessus, le dessous qui est le sien. Le single est à gagner. L'opération connaît un franc succès, comme on l'imagine !.

   

Fin 1979 STRYCHNINE tourne le film "La Bande Du Rex" avec Jacques HIGELIN et tout naturellement AZ sort les deux titres extraits de la bande originale du film pour un troisième simple. Cette fois-ci les musiciens apparaissent enfin sur une superbe pochette en noir et blanc dans une représentation du groupe en scène emmené par un Kick extatique. Le disque propose en face A un inédit "Pas Facile" et en face B le titre "Lâche-Moi" du single précédent. En 1980 sort le premier album de STRYCHNINE enregistré en décembre 1979. Intitulé "Jeux Cruels" il paraît chez AZ. Le label profite de la distribution conjuguée du film "La Bande Du Rex" et du 33 tours pour mettre sur le marché le quatrième single avec la même photo que celle du LP, avec la fille en moins, mais convertie en noir et blanc teinté de rouge ce qui donne une image plus conforme à la violence de la musique. "Lache-Moi" est encore de la partie en face A cette fois couplé avec "Jeux Cruels". "Lâche-Moi" est d'ailleurs consacré titre fétiche du groupe puisque c'est ce morceau que le groupe interprète dans les studios RTL à Luxembourg lorsqu'ils sont filmés par la station. Sur scène, cette époque représente le summum de la grande période destroy de la formation. A Metz, le public se rue sur les flics qui se planquent en courant sous la scène. A Avignon, une salle flambant neuve se retrouvent avec trois millions de travaux. A Lunéville, le concert se termine en émeute dans un théâtre classé monument historique. La salle Barbey de Bordeaux est définitivement interdite au rock après leur passage. C'est l'époque des nuits en prison, des tournées arrêtées par décisions municipales et des bagarres rangées.

       

En février 1981, le groupe retourne en studio à Genève pour enregistrer son deuxème album. Intitulé "Je Veux". La musique est carrément impitoyable, plus punk, plus rock'n'roll que jamais.Un seul simple est extrait de l'album. Il comprend "Ragnagna" et "Amour Dehors". C'est sur ce dernier single que prend fin la discographie originale de STRYCHNINE. Trop d'émeutes, trop de drogues, trop d'alcool, trop de scandales conduisent les différents musiciens à l'inévitable split. La séparation se produit en direct à la salle des fêtes du Grand-Parc à Bordeaux le 15 janvier 1982, lors d'un concert mémorable assuré par les trois survivants de la formation encore en état de se produire. Le personnel du groupe mettra un certain temps à se remettre de la vie incroyable menée avec STRYCHNINE. David Doninska jouera avec les OWLS (1 titre sur la compilation "Snapshot", su^pervisé par Chris Wilson des BARRACUDAS). Luc Maldoror apparaît sur le second single des STANDARDS puis rejouera avec Kick et GAMINE. Bourchenin jouera avec CAMERA SILENS et GAMINE. Un live à Brest 1981 est sorti en 2009 sur le label Radioactivity et le groupe se reformera pour le LP "Tous Les Cris" sur le label Julie en 2010 avec Kick, Luc Maldoror, Luc Rodène et David Daugey. Kick poursuit sa carrière en solo encore aujourd'hui enchainant les concerts et les disques comme avant…

 

RETOUR PAGE THESAURUS VOLUME 2

ALARM  ----  A 3 DANS LES WC  ----   ARLEQUIN  ----  BONDAGE-T  ----  BRAMSTOCKER  ----  CAFÉ MOZART  ----  CAME  AUX DAMÉLIAS  ----

  CAMBOUIS  ----  CHECKMATE  ----  CHRYS ALICE  ----  CORAIL  ----  ELECTRICK GARBAGE  ----  FRAKTURE  ----  JEAN-GUY RUFF  ---- 

LARRY MARTIN FACTORY  ----  MARQUIS DE SADE  ----  MICKEYNSTEIN  ----  MISTRAL  ----  ODEURS  ----  PRIVÉS  ----  ROBERT KARAYAN  ---  
ROCK N'ROLLER  ----  ROTTERS  ----  SAFETY  ----  SMILER  ---- STORLOK  ----  STRYCHNINE  ----  THERESE FORMOL

 

BANDCAMP

Si vous avez des documents et des renseignements supplémentaires à fournir, veuillez me contacter ici Contact  Merci !

If you have documents and additional information required, please contact me here Contact  Thank you!

COMMANDES / ORDERS
Vous pouvez commander les disques ici Contact

 2 LP VINYLE

FRANCE

20€ 1 ex + port colissimo : 7,50 €
40€  2 ex + port colisimo: 8,50€
  60€  3ex + port colissimo : 8,50€

EUROPE

 
20€   1 ex + postage with track number 14,85€
40€  2 ex + postage with track number 16,50€
60€  3ex + postage with track number 16,50€

WORLD

20€ 1 ex + postage with track number 20€
40 €  2 ex + postage with track number 35€
60€  3ex + postage with track number 35€

Ask me questions for others orders or options , distribution, wholesale prices....

Contact for orders

ADRESS PAYPAL : 45vinylvidivici@wanadoo.fr